Qu’est-ce que le design thinking ?

Qu’est-ce que le design thinking ?
Design 21.05.19 Ecrit par

Le design thinking est une méthode qui résout des problèmes en utilisant la démarche d’un designer, à la lisière entre les pensées créative et analytique. Souvent à tort associé seulement dans la langue française au dessin et à une démarche éloignée de tout aspect pratique, le terme design peut aussi être traduit par dessin et conception. C’est donc ainsi que nous devons comprendre ici le design, et en particulier le design thinking, qui met la réflexion au service de la conception d’objets et de résolution de problèmes.

 

 

Une approche centrée sur l’humain et l’innovation

L’intérêt principal du design thinking est la créativité, pour découvrir des problématiques (et donc des solutions) auxquelles les utilisateurs eux-mêmes n’avaient pas pensé.

La première étape de la démarche d’un designer sera donc de définir quel est ce problème et pour cela développer de l’empathie pour l’utilisateur. C’est ainsi que GE Healthcare a pu aider les enfants à avoir moins peur de passer un scanner en découvrant que le bruit les dérangeait. Ils ont par conséquent pu mettre en place des solutions de détournement de l’attention (pour en savoir plus sur ce beau projet, on vous conseille de lire cet article en anglais).

 

C’est seulement après cette phase d’observation que le designer pourra définir les problèmes à résoudre.

Après avoir défini le problème, il est temps de trouver une idée de solution : c’est la phase d’idéation. Bien que reposant sur la créativité, le design thinking a un objectif pratique. La solution doit être technologiquement faisable et économiquement viable.

 

Une fois la solution et le choix de la technologie adoptée, il sera temps de passer à la phase de prototypage, puis de test.

 

L’intérêt principal du design thinking est la créativité, pour découvrir des problématiques (et donc des solutions) auxquelles les utilisateurs eux-mêmes n’avaient pas pensé.

 

 

Prototypage

 

 

Des pratiques différentes aux objectifs similaires

Dans la pratique, les étapes et leur nombre peuvent varier. Les différents acteurs vus précédemment ont chacun développé leur process mais les grandes étapes se ressemblent.

 

Par exemple, le designer Rolf Faste propose sept étapes :

  1. définir : repérer et identifier problème et problématique ;
  2. rechercher : réunir l’équipe et réfléchir aux solutions ;
  3. brainstorming : réflexion avec le client ;
  4. prototyper : croiser et affiner les idées, envoi des premiers schémas aux clients ;
  5. sélectionner : choisir l’idée la plus novatrice et réalisable ;
  6. implémenter : rédiger un plan d’action, définir des rôles et des responsabilités pour la mise en place du projet ;
  7. apprendre : recevoir les retours du client et identifier les axes d’amélioration.

 

Tim Brown de chez IDEO en réalise trois :

  1. inspiration : trouver la problématique et définir le problème ;
  2. imagination : on développe différentes idées autour de la problématique ;
  3. implémentation : mise en pratique.

 

 

Une approche itérative

On constate ainsi que le système de réflexion du design thinking fonctionne par des phases d’itération. Les différentes étapes sont donc amenées à se répéter en fonction des remarques effectuées par les utilisateurs lors des tests. Tout ce processus a pour but de créer une expérience optimale.

 

 

Une approche au centre de l’esprit Polux

Chez Polux, nous avons à coeur d’utiliser le design thinking afin de créer des sites à l’expérience utilisateur optimale. Grâce à nos deux designers Alexandre et Baptiste l’esprit du design thinking est insufflé dans l’ensemble des projets Polux.